Actualité à la Hune

Voiles et Voiliers n°516 - février 2014

Exclusif : les premiers vols de l'aile du Sense 43 de Bénéteau !

Sense 43 ? Vole ! Mini KWS ? Vole ! Oui, ça y est, les ailes se posent sur les ponts de nos voiliers. Mais, vous allez le voir avec une petite vidéo surprenante, il n'y a pas… qu'elles qui s'envolent !
  • Publié le : 17/01/2014 - 00:01

VV 516, février 2014 : le sommaire
 

Février 2010 : une autre aile à la uneVous vous souvenez de la couverture de notre numéro de février 2010 ? Comme vous pouvez le voir ci-contre, elle montrait une aile, celle du trimaran géant BMW-Oracle – impressionnante, démesurée, haute comme un immeuble de 20 étages. A la veille de la 33e édition de la Coupe de l'America, un certain scepticisme régnait, pourtant. «Ça ne marchera pas. Ça ne tiendra pas». Nous, on y croyait. Et, pour avoir navigué bord à bord avec BMW-Oracle filant à 25-27 nœuds par 7 nœuds de vent, à Valence, je savais que l'engin avait de solides arguments (voir ici).

Ça a marché. Ça a tenu. En deux manches aériennes, mais brutales, le trimaran ailé mené par James Spithill a démodé Alinghi. Depuis, les AC45 et les AC72 ont confirmé l'évidence : une aile, c'est mieux qu'une voile. Mais c'est impossible à adapter sur nos voiliers à nous, qu'ils soient monos ou multicoques, de course ou de croisière – une grue pour gréer, pas de réduction possible : ces deux points seuls sont rédhibitoires… Une aile, oui. Que l'on puisse hisser, affaler, ariser. Une aile souple, donc.

Le Sense 43 «ailé»Le concept ne date pas d'hier. Restait à l'exploiter au mieux, grâce aux progrès des matériaux notamment. Un homme, Guy Beaup, a appliqué le concept de l'aile souple sur Matin Bleu, la goélette de 14 mètres qu'il a construite avec son épouse. Avant de s'élancer dans un tour du monde de sept ans et de 50 000 milles. Via la Patagonie et les 40e (voir les liens vers les articles publiés sur notre site en pied de page). Joli banc d'essai.

Ça marché. Ça a tenu. Et, du coup, ça a intrigué pas mal de monde. A commencer par le chantier Bénéteau, qui n'aime rien tant que défricher des voies nouvelles – le First 30 des origines (1977), le 35 designé par Starck, les premiers Océanis, la gamme des Sense…

Et, nous vous l'annoncions avant tout le monde dès notre numéro «Spécial salon» de décembre 2013, un premier proto «ailé» – un Sense 43 – a été lancé. Discrètement. Histoire de valider le concept, sur la durée. Car une révolution de ce type, ça se prépare. Oui, une révolution : c'est tellement simple à manier, si facile à régler, c'est tellement silencieux, léger, si minimaliste en termes d'accastillage et d'équipement – si performant, aussi, surtout au près.

Notre numéro 516 (février 2014) voit ainsi la publication – exclusive !– d'un premier article consacré au Sense 43 gréé d'une aile. Une vidéo de cet essai, réservée à nos abonnés et aux acheteurs de ce numéro de février, va par ailleurs être publiée dès ce week-end. D'autres contenus suivront, dans notre magazine et sur notre site, au fur et à mesure des tests, des modifications, des évolutions induites par ces tests – Bénéteau prévoit deux années de travail avant commercialisation.

VV 516, février 2014 : le Mini KWSLe Mini KWS, lui, voudrait aller plus vite. Vous allez découvrir ce plan François Lucas dans les pages «Chantiers» du numéro de février – et sur notre site, dans quelques jours, avec un article réservé à nos abonnés et aux acheteurs au numéro. A ne pas manquer, car ce futur concurrent de la Transat 6,50, destiné à Grégory Debord, porte deux ailes : une façon Matin Bleu et… une aile de kite en plus !

Redescendons, sinon sur le plancher des vaches, du moins vers des sphères moins lointaines, plus familières – le spi, et notamment l'asymétrique (qui, notez-le, n'est pas incompatible avec une aile, mais nous aurons l'occasion d'y revenir). Si vous avez un asymétrique à bord, peut-être vous êtes-vous posé la question de son envoi et de son affalage, surtout en équipage réduit ou en famille. Nous avons donc testé et comparé six emmagasineurs de spi en rade de Cherbourg. Alors, de quoi «coincer la bulle», comme l'indique le titre ? Pas loin, en tout cas : quelques détails sont perfectibles, mais l'idée reste séduisante, même si elle s'avère d'abord surprenante.

Ce qui nous amène à la petite vidéo promise, surprenante elle aussi. Comme l'explique Pierre-Marie Bourguinat dans l'article consacré au Sense 43 «ailé», l'empannage est enfantin. Seul inconvénient, nuance-t-il, «l'écoute, à laquelle on ne touche pas, fait un large mouvement de lasso qu'il faudra canaliser». Et pour cause : lors de la manœuvre, filmée depuis un bateau-accompagnateur par un autre de nos journalistes, Laurent Charpentier, on voit la-dite écoute attraper au vol la petite caméra étanche fixée sur l'arceau du bateau, lui faire faire un joli numéro de yoyo avant de … je ne vous en dis pas plus : regardez la vidéo ci-dessous en plein écran, c'est encore mieux !

 


 Compléments multimédias  réservés à nos abonnés

> En complément du premier article consacré au Sense 43 :
- La vidéo de cette première navigation, ici
- Les articles publiés sur la goélette Matin Bleu :
     - Matin Bleu, à l’aube d’une nouvelle croisière, ici
     - Nous avons dessiné et construit nous-mêmes notre goélette ailée, ici
     - Conception, manœuvres : Matin Bleu, la goélette ailée en questions, ici
     - 50 000 milles en cinq ans, ça en fait des souvenirs, ici
     - Deux ailes dans les canaux de Patagonie, ici
    

> En complément de l'actu «Chantiers» sur le Mini KWS :
- L'article consacré à ce Mini à aile Matin Bleu et aile de kite, ici

> En complément de l'article sur Mystic Seaport :
- La vidéo consacrée au Dyer Dhow, premier dériveur en polyester, ici

> En complément du bricolage d'un trépied inclinable pour panneaux solaires :
- Lee pas à pas de cette réalisation (à venir dans quelques jours)

 

 Compléments multimédias  pour nos acheteurs au numéro

> En complément du premier article consacré au Sense 43 :
- La vidéo de cette première navigation, ici
- Les articles publiés sur la goélette Matin Bleu :
     - Matin Bleu, à l’aube d’une nouvelle croisière, ici
     - Nous avons dessiné et construit nous-mêmes notre goélette ailée, ici
     - Conception, manœuvres : Matin Bleu, la goélette ailée en questions, ici
     - 50 000 milles en cinq ans, ça en fait des souvenirs, ici
     - Deux ailes dans les canaux de Patagonie, ici
    

> En complément de l'actu «Chantiers» sur le Mini KWS :
- L'article consacré à ce Mini à aile Matin Bleu et aile de kite, ici


 Compléments multimédias  pour tous

> En complément du premier article consacré au Sense 43 :
- Les articles publiés sur la goélette Matin Bleu :
     - Matin Bleu, à l’aube d’une nouvelle croisière, ici
     - Nous avons dessiné et construit nous-mêmes notre goélette ailée, ici
     - Conception, manœuvres : Matin Bleu, la goélette ailée en questions, ici
     - 50 000 milles en cinq ans, ça en fait des souvenirs, ici
     - Deux ailes dans les canaux de Patagonie, ici

 

  VV 516 - FÉVRIER 2014                                                                                                               
VV 516, février 2014 : la couverture> Notre numéro 516 (février 2014) est en kiosque depuis le 17 janvier.
> Nos abonnés peuvent feuilleter et lire ce numéro numériquement depuis le 13 janvier, ici

> Dans ce numéro :
ESSAIS / Elan 360 S
DOSSIER / Le nouveau gréement Bénéteau
INTERVIEW / Jacques Cathelineau, DTN
VÉCU / Le Biche : à la recherche du thon perdu
MINI-TRANSAT 2013 / Une aventure taille maxi !
TOUR DES ÎLES (23) / Groix : des rades et des marins
TRADITION / Mystic Seaport : mythique Mystic
ÇA VOUS EST ARRIVÉ / «Nous avons rallié la Polynésie sous gréement de fortune»
TÉMOIGNAGE / «J’ai fabriqué mes trépieds de panneaux solaires orientables»
LA MANOEUVRE DU MOIS / Le vent me plaque au quai mais je dois partir
CONSEILS DE PROS / Mieux naviguer en équipage réduit avec Jeanne Grégoire
J'AI TESTÉ / Winches 4 vitesses Pontos : ils passent à la vitesse supérieure
COMPARATIF / Six emmagasineurs de spi

 

 IPAD, SAMSUNG, NEXUS, LG, SONY, KINDLE…                                                                                
Voiles et Voiliers sur smartphones et tablettes !Découvrez le plaisir de lire Voiles et Voiliers sur votre tablette ou votre smartphone !

Vous avez une tablette depuis peu ? Eh bien, que vous ayez un appareil Apple (iPad), Android (Samsung, Nexus, LG, Sony…) ou Kindle, sachez que vous pouvez feuilleter numériquement votre magazine partout !

Abonné ou non, rendez-vous dès maintenant sur l’Appstore, Google Play ou Amazon pour télécharger notre nouvelle application gratuite, très simple d'utilisation !

> Si vous avez un iPhone ou un iPad, toutes les explications pratiques sont ici
> Si vous avez un smartphone ou une tablette sous Android ou Kindle, toutes les explications pratiques sont là

En complément

  1. les ailes vues par dimitri despierres et joseph ozanne  1 16/07/2013 - 00:01 34e Coupe de l’America - AC72 Dimitri Despierres et Joseph Ozanne vous dévoilent les ailes (1) Dimitri Despierres et Joseph Ozanne étaient les Français-clés de BMW-Oracle lors de la 33e Coupe. Et sont les pièces-maîtresses du defender américain Oracle. Ils nous décortiquent les ailes. Et ça vole haut !
  2. une aile sur un voilier de croisière 16/06/2013 - 00:01 Omer Wing-Sail Les voiliers de croisière se sentent des ailes ! Une aile sur un voilier de croisière de série, c’est possible ! Voici quelques éclairages sur l’Omer Wing-Sail, gréée sur un Elan 37, que vous pouvez découvrir dans notre numéro de juillet.
  3. 16/06/2013 - 00:00 Omer Wing-Sail L’aile souple prend un nouvel élan ! Aile souple ou voile épaisse... comme vous voudrez. En gréant son Omer Wing Sail sur un Elan 37, Ilan Gonen entend démontrer les multiples avantages de son système, en croisière, sur un gréement classique. Allons voir ça sur l’eau !
  4. bmw-oracle  agrave; 27 n oelig;uds par hellip; 6 n oelig;uds de vent  21/01/2010 - 16:17 33e Coupe de l’America à Valence BMW-Oracle à 27 nœuds par… 6 nœuds de vent ! Naviguer deux heures à 30 mètres de BMW-Oracle reste une expérience forte. Sous aile et petit gennaker sans recouvrement, le trimaran file à 27 nœuds tandis que la brise, au large de Valence, n’excède pas 6-7 nœuds. Quatre fois la vitesse du vent – démoniaque. Vivement la première régate.
  5. bmw-oracle   vous ne remarquez rien  20/01/2010 - 06:50 33e Coupe de l’America à Valence BMW-Oracle : vous ne remarquez rien ? Dès le premier coup d’œil sur ces photos du trimaran américain enfin gréé de son aile à Valence, on sent que quelque chose cloche. L’aile a changé. Elle est plus pointue. Elle… a un volet de plus en tête ! Au final, l’envergure doit être d’environ 62 mètres. Soit une tour de 20 étages. Vertigineux.
  6. bwm-oracle le tri et alinghi le cata   de vrais avions  10/07/2009 - 08:01 La Coupe de l’America rend vraiment fou ! BMW-Oracle le tri et Alinghi le cata : de vrais avions ! Remis à l’eau depuis une grue aux Etats-Unis le 5 juillet ou lancé sous le ventre d’un gros hélico soviétique sur le Léman le 8, les deux géants de la prochaine Coupe de l’America font de toute façon dans la démesure ! Car le tri américain et le cata suisse ont ça en commun : 90 pieds de long.