L'air (tempêtes violentes, nuages de folie), l'eau (vagues démesurées, glace artiste, cataclysme), la terre (géométrie rigoureuse, glissements de terrain), le feu (éruptions, éclairs), mais aussi notre planète vue du ciel, ses sœurs et notre étoile : depuis plus de 250 semaines, Dame Nature – parfois aidée, parfois abimée par l'Homme – révèle ici ses sacrés phénomènes. Ses phénomènes sacrés.

Photo à la Hune

Sacrés phénomènes (326)

Un rotor dans les embruns

  • Publié le : 23/01/2018 - 15:30
ouessant

Installé à Ouessant, le photographe Dominique Baot (sa page Facebook ici) ne pouvait manquer le passage de la tempête Fionn, mercredi 17 janvier, sur l’île de la pointe finistérienne. D’autant que ce jour-là, un hélicoptère piloté par le fameux Thierry Leygnac, bien connu des photographes de mer et spécialiste de ce genre d’exercice délicat, était venu dans les parages, avec à son bord Jean Guichard, connu pour ses photos de phares. La photo a été prise près de la pointe de Créac’h, à l’ouest de l’île. Pour vous donner un peu l’échelle de la scène (et de la vague !), la hauteur de cet hélico, des patins au rotor, est de 3,34 mètres… N’empêche, c’est à l’autre bout de la France que Fionn a été la plus violente : au cap Corse, au même moment, on a enregistré des rafales allant jusqu’à 120 nœuds ! S.M.