Actus

Spi Ouest-France Destination Morbihan

Les J/80 toujours en force !

En trente éditions du Spi Ouest-France Destination Morbihan, il y a presque toujours eu une flotte de monotypes dans l’air du temps. Après les J/24, Surprise, First Class 8, Melges 24… sont arrivés les J/80, qui depuis des années, peuvent se targuer d’être et de très loin la série la plus représentée de l’épreuve.
  • Publié le : 05/03/2018 - 14:36

J/80Les départs en J/80, comme ici en 2017, sont toujours chauds bouillants !Photo @ Didier Ravon
Cette année encore, on attend près de 80 monotypes en baie de Quiberon, et ce d’autant que le championnat du monde a lieu en France, aux Sables-d’Olonne du 7 au 14 juillet, justement là où ils sont construits par J Composites.

Tous les ténors seront évidemment ici, et de fait plusieurs équipages espagnols britanniques allemands sont attendus. Cette classe dynamique sous la houlette de son président Ludovic Gilet, a obtenu une «dérogation» afin de ne débuter le 40e Spi que le samedi matin. Car le vendredi, un entraînement spécifique au mondial est organisé pour les concurrents le souhaitant, avec un entraîneur fédéral, et qui sera axé sur les départs, phase cruciale dans une flotte aussi dense que celle des J/80.

Enfin, cela ne se verra pas sur l’eau, mais la règle de classe de l’association des J/80 a modifié le poids maximal de l’équipage, qui passe de 338,6 kilos à 350 kilos, comme en match racing. En clair, ces 11,4 kilos supplémentaires vont augmenter la performance du bateau au près notamment dans la brise, où chaque 1/10ème de nœud compte. Avant chaque championnat, l’équipage monte sur la balance et ne doit pas dépasser cette limite fatidique… mais s’en approcher le plus possible. La technique est éprouvée : perdre les kilos superflus si besoin en se mettant à la diète la veille de la pesée, puis ensuite en fonction de la météo annoncée manger «light» ou alors «copieusement» pour regagner en poids et donc en puissance ! Et si l’on doit «sortir» quelques favoris pour le podium cette année, Eric Brezellec, Simon Moriceau, Patrick Bot, Sylvain Pélissier… sont les noms des skippers qui reviennent régulièrement !