Photo à la Hune

VOLVO OCEAN RACE

L’hommage au Horn

  • Publié le : 30/03/2018 - 10:53
dongfeng horn

Tous les bateaux encore en course dans cette septième étape ont passé le cap Horn, Team Brunel étant le premier à basculer ainsi de Pacifique en Atlantique. Hier, 29 mars, à 15 heures 45 TU, Dongfeng Race Team y était troisième, l’équipage immortalisant ce moment par cette photo et un hommage à John Fisher, membre d’équipage de Sun Hung Kai/Scallywag porté disparu depuis lundi dernier. «Fish, nous ne t’oublierons jamais» pouvait-on lire sur ce panneau. Derrière, MAPFRE a observé une escale technique dans une baie abritée de l’île Wollaston (dans l’archipel éponyme dont fait aussi partie l’île Horn et son célèbre cap) pour réparer rail de grand-voile et grand-voile. Les Espagnols ferment la marche de la flotte en route vers Itajai (Brésil). En passant le Horn, Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng a envoyé à terre ces quelques mots : «Passer le cap Horn est censé être une fête à bord, maintenant elle est gâchée par cette histoire terrible qui fait partie de la vie de marin. Comme en montagne, les gens qui font de la haute montagne connaissent les risques. C’est beaucoup moins fréquent en mer, alors nous sommes beaucoup plus choqués. C’est un soulagement d’avoir passé le cap Horn avec le bateau en bon état et tout l’équipage à bord. Évidemment, nous pensons beaucoup à David (Witt, skipper de Sun Hung Kai/Scallywag, ndlr), à son équipe et tout spécialement à la famille de John Fisher car on ne vient pas là pour ça. Sur la Volvo Ocean Race, on voit toutes les familles, tous les enfants et on ne peut pas s’imaginer à leur place… Celle d’un bateau qui arrive au port sans le papa, c’est terrible.»