Actualité à la Hune

Océanopolis

20 ans et toutes ses dents !

Le Grand Blanc vous fait flipper, vous trouvez les anémones splendides et vous régalez de certains comportements, presque anthropomorphiques, des phoques de Molène ? C'est que vous en êtes ! Les fans de l'Océanopolis de Brest vont cette année encore se régaler du programme de l'établissement, car une nouvelle expo sur la biodiversité, plus que jamais dans l'air du temps, est inaugurée et une kyrielle de manifestations proposée pour les 20 ans de ce lieu génial de vulgarisation scientifique... 20 ans ?! C'est pas possible !... Ben si !

  • Publié le : 22/04/2010 - 08:18

Minou, minou, minou ! En 20 ans, le bâtiment en forme de crabe original de l'Océanopolis a bien changé : deux pavillons ont été ajoutés pour accueillir les pôles et les tropiques à Brest. Photo © D.R. (Océanopolis) Comme souvent lorsqu'un lieu nous enthousiasme, on a l'impression que son ouverture date d'hier...
Mais l'Océanopolis de Brest a bien été inauguré en 1990, sur le Port du Moulin Blanc.

Vingt ans d'existence donc, pour cet aquarium qui dès le début a eu l'ambition de rapprocher la recherche scientifique et la transmission du savoir au public.

Le pari n'était pourtant pas facile à lancer, comme le rappelle très justement Jacques Sevellec, le directeur général de la SOPAB qui gère l'établissement, mais il a tenu : huit millions de visiteurs se sont laissés charmer par ce programme original.

La mer d'Iroise, sa faune et sa flore que l'on voulait donner à découvrir aux Bretons a d'abord occupé le premier rôle. Puis dès 2000, les manchots du pavillon polaire et le Grand Blanc du pavillon tropical ont tout autant attiré la foule venue de France et de Navarre.

Quoi ma gueule ? La biodiversité, c'est quoi finalement ? Simple : des beaux et des moches de toute sorte, grâce à un ADN à la fois identique et toujours différent, à l'image de ces gaterins en bouquet. Quoi ma gueule ? Photo © D.R. (Océanopolis / Laurent Ballesta) En 20 ans, l'Océanopolis a donc signé ce que l'on appelle un superbe succès, sans arrêt renouvelé.
Aujourd'hui, les trois pavillons répartis sur 8 000 m2 abritent 50 aquariums (3,7millions de litres d'eau de mer !) dans lesquels batifolent 10 000 animaux - pour 1 000 espèces représentées.

Heteractis magnifica ... Ah ! La biodiversité, c'est aussi ça : des couleurs tellement belles qu'elles feraient pleurer, portées par un poétique galimatias latin. Photo © D.R. (Océanopolis / Nich Hopgood) Pour fêter ce bel anniversaire il est bien sûr question d'un important calendrier de manifestations organisées toute l'année 2010, à commencer par l'inauguration ce mois-ci de la nouvelle exposition <Océans de vie>, dédiée à la biodiversité marine. (Voir détail ci-dessous.)

D'avril à mi-juillet, puis de septembre à fin décembre, le film Océans de Jacques Perrin, qui développe les mêmes problématiques, sera diffusé à l'Océanopolis.
En juin, un spectacle de marionnettes intitulé <Dernières nouvelles de l'océan> sera proposé aux enfants.
Le 24 septembre sera organisée la Nuit des chercheurs.
Du 22 octobre au 1er novembre se tiendra le Festival du film de l'Aventure océanographique, sur le thème "De l'Antarctique aux îles Eparses".
En fin d'année, les animations de Noël seront organisées sous le patronage de l'Islande.

Quant à l'anniversaire même de l'Océanopolis, il sera fêté pendant les Journées de la Mer, du 4 au 11 juin, puis à l'occasion du feu d'artifice du 14 juillet.



Cours d'histoire Historiquement, ce sont les naturalistes du 18e siècle, embarqués dans les expéditions maritimes par les Cook, Bougainville, La Pérouse, qui les premiers ont pris toute la mesure de la biodiversité. Aujourd'hui, on estime que sur les 1,9 millions d'espèces connues, 300 000 sont marines. Photo © D.R. (Océanopolis / Haeckel)

<Océans de vie>, nouvelle exposition engagée

2010 a été déclarée année internationale de la biodiversité et c'est sous ce prétexte que l'Océanopolis de Brest inaugure pour deux ans sa nouvelle exposition <Océans de vie>.

Je dis <prétexte>, car comme à son habitude l'Océanopolis a tâché d'aller plus loin, mêlant intelligemment vulgarisation scientifique et transmission d'un message écologique essentiel.

Trois temps forts rythment donc cette exposition mise en place dans un nouveau pavillon. Un retour historique sur la découverte de la biodiversité par les naturalistes du 18e siècle, puis de l'ADN, replace les choses dans leur contexte et permet de mesurer le chemin parcouru dans les connaissances scientifiques.
Ce sont ensuite dix milieux particuliers, reconstitués par les équipes d'Océanopolis afin de montrer l'extraordinaire capacité du vivant à se développer partout dans les océans. Bassin méditerranéen, mer d'Iroise, marges continentales... sont autant d'exemples criant de splendeur maritime !
Enfin, l'exposition tâche de faire le bilan des interactions entre l'homme et son milieu naturel. Le propos louvoie entre nécessité d'une prise de conscience, réalités économiques, exploitation intelligente des ressources, respect du vivant...

Tout le paradoxe est qu'en effet, malgré une très grande richesse des espèces - 1,8 millions seraient aujourd'hui connues, mais dix fois plus pourraient ne pas encore avoir été identifiées -, l'ensemble est menacé.

Tout l'enjeu est de comprendre ce paradoxe, le mesurer et agir en conséquence.

A noter : En complément de l'exposition est diffusé sur France 2 et France 3, tout au long de l'année, un programme court proposé par Allain Bougrain Dubourg : <Les héros de la biodiversité>. (Voir ces vidéos, ici.)

...........
Exposition <Océans de vie>

Dates : Avril 2010 à mars 2012.
Lieu : Océanopolis de Brest. Port de plaisance du Moulin Blanc.
Horaires : Tous les jours, 10h00 à 18h00.
Tarifs : Gratuit pour les moins de 4 ans. 11 euros pour les 4-17 ans et les étudiants, sur présentation d'un justificatif. 16,50 euros pour les 18 ans et plus. Tarifs préférentiels pour les familles nombreuses, les groupes, les collectivités et les abonnés Océanopolis.

...........
Plus d'infos sur l'Océanopolis,
ici.