Diaporama

Course-croisière

A31 : fait pour gagner !

  • Publié le : 15/05/2009 - 15:34
Lancer le diaporama en plein écran
a31   bien raide.

A31 : bien raide.

Grâce à une construction sous infusion très soignée, l'A31 est très raide : tout bénéfice donc pour la tenue du mât carbone, un Z Spars. © D.R Didier Ravon

a31   du carbone en barre

A31 : du carbone en barre !

Le bateau est équipé d'une très belle raquette carbone < fait maison > sur laquelle on fixe un stick télescopique Spinlock. © D.R Didier Ravon

a31   sous le pont.

A31 : sous le pont.

Sur le numéro un de la série, la drisse de grand-voile revient sous le pont. Cela économise un renvoi, mais en solitaire, impossible d'envoyer la grand-voile, au risque de déchirer la ralingue. © D.R Didier Ravon

a31    laquo;bon ap #039;   raquo;

A31 : «bon ap' !»

La cuisine à bâbord est fonctionnelle, mais manque de rangements. A noter que désormais, Archambault équipe ses bateaux de gazinières ENO. © D.R Didier Ravon

a31   un vrai local technique.

A31 : un vrai local technique.

Le grand local technique sur l'arrière tribord abrite un WC et un lavabo, la cuve à eaux noires, et permet de stocker du matériel. Il se ferme par une porte en toile zippée. © D.R Didier Ravon

a31   cabine arri egrave;re double.

A31 : cabine arrière double.

A bâbord, on trouve une vraie et vaste cabine double, qui n'a rien à envier à celle d'un croiseur classique de 9,50 mètres. © D.R Didier Ravon

a31   riquiqui, la table  agrave; cartes

A31 : riquiqui, la table à cartes !

La table à cartes à bâbord est minimaliste, et ne possède pas de siège. L'emplacement pour y fixer un ordinateur portable, proche de la descente devra être protégé dans la brise... © D.R Didier Ravon

a31   un panneau en composite.

A31 : un panneau en composite.

Exit les capots lourds qui tombent sur les pieds... ceux de descente sont en composites, donc très légers ! Bien vu. © D.R Didier Ravon

a 31    agrave; table

A 31 : à table !

La table du carré est repliable, traversée par le mât, mais aura quand même du mal à accueillir six convives. © D.R Didier Ravon

a 31   un carr eacute; d eacute;pouill eacute;.

A 31 : un carré dépouillé.

Les banquettes symétriques et leurs dossiers cylindriques rembourrés sont équipées de toiles antiroulis - et font également office de couchettes. © D.R Didier Ravon

a 31   la pointe avant.

A 31 : la pointe avant.

Le lit breton situé dans la pointe avant est ouvert et dispose d'une couchette double. Grands gabarits s'abstenir ! © D.R Didier Ravon

a31   un bateau pour le solo

A31 : un bateau pour le solo ?

Grâce au double circuit bras /écoutes de spi, empanner est un jeu d'enfant ! © D.R Didier Ravon

a31    agrave; l #039;affiche.

A31 : à l'affiche.

Le numéro un de la série, baptisé Team Winds B&G, dispose d'une électronique de la marque (contrat avec Archambault), et notamment des afficheurs remarquables au mât. © D.R Didier Ravon

a31   tous devant et lui derri egrave;re

A31 : tous devant et lui derrière !

Le régleur de GV, situé derrière le barreur, a toutes les sous la main - palan et palan fin, barre d'écoute, pataras. A noter que la barre d'écoute court sur toute la largeur. © D.R Didier Ravon

a31   heureux barreur hellip;

A31 : heureux barreur…

Le barreur est bien installé - la tacticien se situant devant lui - et possède un excellente visibilité sous le vent, grâce à la hauteur de la bôme (une spécification de la jauge IRC) et du faible recouvrement des voiles d'avant (110 % max). © D.R Didier Ravon

a31   sans self

A31 : sans self !

Alexandre Mercier, l'un des trois architectes du bateau (avec Joubert Nivelt) a choisi de ne pas mettre de winches self tailing sur ce modèle. Un taquet sous le winch permet de ne pas perdre de temps au virement pour l'embraqueur sous le vent. Diablement efficace ! © D.R Didier Ravon

a31   en cascade.

A31 : en cascade.

Pas de hale-bas rigide sur ce modèle, mais un efficace palan en cascade. Inconvénient, il faut improviser une balancine lors de l'affalage de la grand-voile. © D.R Didier Ravon

a31   et le mouillage

A31 : et le mouillage ?

Nous sommes d'abord sur un bateau de régate, et il n'y a ni davier d'étrave ni coffre à mouillage, qui sont en option. Étonnant non ? © D.R Didier Ravon

a31   des voiles north 3dl.

A31 : des voiles North 3DL.

Cet A31 était équipé d'un jeu de voiles North 3DL, superbe, avec grand-voile en bordure libre et solent latté sur la chute. © D.R Didier Ravon

a31   le rouf de hellip; l #039;a35.

A31 : le rouf de… l'A35.

La hauteur du rouf s'explique par le fait qu'il est quasiment identique à celui de l'A35. © D.R Didier Ravon

a31   de jolies rondeurs

A31 : de jolies rondeurs !

Contrairement à l'A35 et à l'A40 RC, l'A 31 possède un tableau arrière tout en rondeurs, typique de la griffe Joubert-Nivelt. © D.R Didier Ravon

a31   la version m acirc;t alu.

A31 : la version mât alu.

L'autre A 31 (Atlantique Concept Voiles), présent au Spi Ouest-France, et second en IRC 3, était équipé d'un mât et d'une bôme en aluminium développés avec Soromap. © D.R Didier Ravon

Photo 1/ 22
Vitesse
Lecture
Lancer le diaporama en plein écran

Les tags de cet article