La photo à la hune par DR

Bateaux de légende
Non, Fazisi ne mourra pas !
fazisi

Ce bateau est un chat. Des vies, il en a eu moins sept. Et il a récemment manqué de nouveau de disparaître corps et biens. Fazisi a été le premier et l’unique voilier soviétique engagé dans une course au large internationale – la Whitbread (devenue Volvo Ocean Race) 1989-90. Et son histoire a des relents d’épopée, entre sa construction dans un matériau à usage militaire en Géorgie, le suicide de son skipper déshonoré par un mauvais classement, la chute du mur de Berlin – que les marins apprirent, abasourdis, dans les tempêtes des mers australes, l’embarquement de «mercenaires» occidentaux aux postes à responsabilité, tel Skip Novak ou Roland Jourdain, sa tournée triomphale aux États-Unis sous pavillon à la faucille et au marteau après course, ses multiples abandons et refontes… Fazisi, propriété d’un club nautique de Polonais vivant aux Etats-Unis et qui tirait des jours tranquilles entre New York et Caraïbes est allé à la côte en Floride lors du passage d'Irma. Sans trop de dégâts : le gréement a tenu et la coque ne serait pas trop endommagée. Et on s’affaire déjà à le remettre à flot ! Ce bateau ne veut vraiment pas mourir. (Retrouvez la formidable histoire de Fazisi dans Voiles et Voiliers n° 540 et ici l’émouvant témoignage de Roland Jourdain)