Actus

Sauvetage

Cinq plaisanciers sauvés au milieu de l'Atlantique

Cinq plaisanciers britanniques, dont deux enfants, ont été récupérés le mercredi 21 décembre en plein milieu de l’Atlantique grâce à l’action du Cross Antilles-Guyane. Celui-ci a dérouté trois navires pour leur prêter assistance dans une zone hors de portée des hélicoptères de sauvetage en mer.
  • Publié le : 05/01/2017 - 14:25

Dove IILe Dove II est resté trois jours à la dérive au milieu de l'Atlantique.Photo @ Préfecture de Martinique

Cinq plaisanciers britanniques, dont deux enfants, ont été récupérés le mercredi 21 décembre en plein milieu de l’Atlantique grâce à l’action du Cross Antilles-Guyane. Celui-ci a dérouté trois navires pour leur prêter assistance dans une zone hors de portée des hélicoptères de sauvetage en mer.

L’alerte est donnée samedi 17 décembre. Le Dove II, un voilier britannique de 17 mètres de long, a perdu son gouvernail au milieu de l'Atlantique. Il lance un message de détresse qui est relayé au Cross Antilles-Guyane. Le bateau désemparé se situe à environ 1 000 kilomètres à l'Est de la Martinique.

Le Cross Antilles-Guyane déroute successivement deux vraquiers, le Newseas Jade, sous pavillon panaméen, à destination de Lagos au Nigeria, puis l’Asia Pearl V, sous pavillon de Singapour, à destination de Gibraltar. Mais toutes leurs tentatives d'évacuation échouent, lundi et mardi. Les conditions météorologiques sont difficiles avec une mer formée et des creux jusqu'à 6 mètres.

Le Cross demande alors à un voilier de 21 mètres, le Tilly Mint, sous pavillon britannique, de rejoindre la zone de sauvetage. C’est finalement le mercredi au lever du jour que l’opération de récupération peut avoir lieu. Protégés par les deux vraquiers, le Tilly Mint transborde les naufragés à son bord à l’aide du radeau de survie du Dove II.

Le Tilly Mint débarquait les rescapés aux Caraïbes. Le Dove II a été laissé à la dérive. Des messages de prudence ont été envoyés à tous les navigateurs.