Le sommaire du mois

N°559
Voiles et Voiliers septembre 2017

Voiles et Voiliers N°559

NOTRE DOSSIER
ILS NAVIGUENT COOL

Tahiti en pirogue à voile, en Sense 51 aux Baléares, en balade sur la Rance. Ils ont choisi de naviguer cool.

A Tahiti, les va'a (pirogues polynésiennes) étaient tout d'abord destinés à approcher l'horizon, découvrir l’île d’après, et celle d’après, et encore celle d’après... C'était l'unique moyen de transport des Polynésiens. Aujourd'hui en Polynésie française, c'est le sport le plus populaire ! Julie Bourgois vous emmène et vous fait découvrir l'histoire de ce patrimoine polynésien.

Envie de tranquilité ? Embarquez pour une balade sur la Rance de Dinard à Dinan à bord d'un petit Maroudeur pour louvoyer le long des berges et découvrir la douceur de ce fleuve côtier. En vidéo c’est ici.

Si vous préférez les îles, découvrez la croisière plaisir aux Baléares à bord d'un Sense 51 et revivez ici l'essai de ce voilier lors d'une croisière à Majorque.

Vieux-Pont, DinanLe Vieux- Pont, qui ferme le port de Dinan ne nous a pas laissés passer… Alors on s’en retourne…Photo @ Bertrand Duquenne
TRANSQUADRA MARTINIQUE 2017-2018

Du jamais vu : à l’arrivée de la première étape de la Transquadra, deux coureurs en solitaire étaient devant tous les bateaux menés en double. Autre surprise : le grand vainqueur en solo menait un bateau franchement atypique... Sébastien Mainguet vous fait revivre ce rush vers Madère.

En prime, un entretien avec David Réard, architecte du Bepox 990 et la vidéo de l'arrivée à Madère.

GRANDE CROISIÈRE

Partis de Nieuport il y a trois ans à bord de Florestan, les musiciens que sont Alexandra et Jérôme ont décidé de faire rimer les escales de leur tour du monde en musique avec des endroits où ils peuvent apporter leurs connaissances. A la clé, un itinéraire étonnant où les réparations, formations, concerts et boeufs endiablés se succèdent à bonne cadence et sans bémol !

AitutakiMouillage tranquille à Aitutaki, le plus beau lagon des îles Cook.Photo @ Alexandra Gelhay
GITANA 17

La page du Vendée Globe tournée, les énergies de certaines équipes sont désormais uniquement focalisées sur la course autour du monde en solitaire réservée aux Ultim et qui partira de Brest en novembre 2019. Le 28 juillet 2017, le Maxi Edmond de Rothschild effectuait ses premières navigations, mais sans voler pour le moment.

Retrouvez l’interview complète de l’architecte Guillaume Verdier sur www.voilesetvoiliers.com ce samedi après-mid et revivez la première navigation de Gitana 17 en vidéo.

Gitana 17Gitana 17 concrétise le renouveau de la classe des coursiers géants.Photo @ Yann Riou/Gitana S.A.
SALONS D’AUTOMNE, LES CHANTIERS Y CROIENT

Cette année se révèle vraiment intéressante : les principaux constructeurs engagent un renouvellement rapide de leurs gammes. Bénéteau, Jeanneau, Hanse, Dufour ou Lagoon présentent tous plusieurs nouveaux modèles pour s’assurer de proposer toujours plus de confort, de volume et d’ergonomie. Rendez-vous sur les quais de Cannes (12-17 septembre ) ou les pontons de La Rochelle (27 septembre-2 octobre) pour y découvrir ces nouveautés.

TRADITION

Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, des milliers d’Estoniens réfugiés dans les pays scandinaves refusèrent de rentrer chez eux pour fuir la dictature soviétique. Plusieurs centaines d’entre eux traversèrent l’Atlantique sur des bateaux de fortune vers les Etats-Unis et le Canada. L’Erma, voilier de 11,30 mètres portant seize hommes, femmes et enfants, fut le premier de tous. Eric Vibart nous retrace l'histoire de ce boat people.

ErmaA Madère, l’Erma et la majeure partie de son équipage restèrent consignés au mouillage. D’Irlande aux Etats-Unis, dix membres d’équipage demeurèrent 74 jours sans descendre à terre.Photo @ Archives Kuun-Kemman et Eesti Mälu Instituut/Unitas Foundation
ÉQUIPEMENT

Quand on navigue sous des climats ensoleillés, les panneaux solaires sont un bon moyen de produire de l’énergie à bord. Mais comment les choisir ? Les modèles souples sont-ils aussi performants que les rigides ? Que penser des modèles «low cost» ? Et quelles précautions faut-il prendre pour le montage ? Nous avons testé ici une dizaine de panneaux, et nous en avons tiré des conclusions parfois surprenantes.

Retrouvez le making-of de notre comparatif de panneaux solaires en vidéo ici et toute l'actu équipement dans notre nouveau numéro.

Gin Fizz AmasiaA bord du Gin Fizz Amasia, pas moins de 590 watts de panneaux solaires rigides à l’arrière et 400 watts de panneaux flexibles sur le pont.Photo @ AMASIA/ECO SAILING PROJECT
ÇA VOUS EST ARRIVÉ

Vincent participe à une course au départ de La Trinité-sur-Mer, l’Armen Race 2017, en double à bord du JPK 10.10 Delnic. Alors qu’il est à l’avant pour empanner le spi en pleine nuit, il tombe à l’eau. Le skipper réagit immédiatement, mais c’est par un autre voilier concurrent que Vincent sera secouru très rapidement, grâce à sa balise AIS personnelle.

ESSAI

Voiles et Voiliers a testé pour vous le Reverso, un dériveur nomade composé de quatre caissons emboîtables. Il tient dans le coffre d'une voiture ou dans un petit coin du garage.

Nous avons aussi pris en main le Tofinou 10.c, un croiseur de 10 mètres en provenance du chantier Latitude 46.

Voiles et Voiliers a enfin essayé l'Océanis 51.1 de Bénéteau, navire amiral de la septième génération de sa gamme Océanis. Sans rien vouloir céder au confort, le chantier veut désormais en faire aussi des voiliers performants.